Prison des baleines : un nouveau convoi d’orques dès la semaine prochaine




Prison des baleines : un nouveau convoi d’orques dès la semaine prochaine

Prison des baleines : un nouveau convoi d’orques est prévu dès la semaine prochaine, qui se déplacera une fois encore par la route, depuis la baie de Srednyaya jusqu’à la mer d’Okhotsk.
C’est du moins ce que Vyacheslav Bizikov, directeur adjoint de VNIRO, qui a participé à l’opération de sauvetage les animaux, a déclaré lors d’une conférence de presse intitulée « Résultats de la première étape de la libération des orques et des bélugas de la baie de Srednyaya. jusqu’à la mer d’Okhotsk ».

« La semaine prochaine, nous ne transporterons que trois ou quatre orques. Nous les regrouperons dans le respect de leur parenté. (…) Mais nous ne pouvons malheureusement pas déplacer tout le monde à la fois, comme le suggèrent certains environnementalistes – nous n’avons pas les moyens pour cela », a-t-il ajouté.

Vyacheslav Bizikov a aussi précisé que, contrairement à la première opération, les orques et les bélugas seraient désormais livrés par lot séparé sur le lieu de leur libération.
« Lors du premier transfert, nous avons amené sur place les deux espèces en même temps. Mais à l’avenir, nous allons d’abord libérer les orques. C’est notre priorité car elles doivent être relâchés avant la migration saisonnière »,

Vyacheslav Bizikov a particulièrement insisté sur la fatigue des équipes chargées du transport et de l’accompagnement des cétacés. « Ces gens doivent retourner à Srednyaya à partir des rives de la mer d’Okhotsk et se reposer tout de même un peu avant de repartir. Dans toute cette affaire, nous oublions ces personnes qui se montrent héroïques 24 heures par jour », négligeant de mentionner que beaucoup de ces personnes s’étaient donné la même peine lors de la capture des mêmes orques et bélugas.

La situation actuelle des animaux a été évoquée lors de la conférence de presse.
Depuis l’été dernier, 90 bélugas et 11 épaulards capturés à la vente en Chine ont été détenus dans la baie de Srednyaya. Trois bélugas et un épaulard ont disparu. La version officielle veut qu’ils se soient enfui, ce qui est peu crédible. Selon l’enquête, l’ensemble de ces cétacés ont été capturés en violation de la loi et des poursuites pénales ont été engagés pour exploitation illégale de ressources biologiques.

Le 20 juin dernier, deux orques épaulards et six bélugas venus de la prison de Srednyaya avaient été envoyés dans la région des îles Shantar pour y être remis en liberté dans leur habitat naturel.
Le premier groupe a été relâché dans la mer le 27 juin. Comme le rapporte Ilya Shestakov, directeur de l’Agence fédérale de la pêche, les animaux remis en liberté semblent avoir des comportements normaux.

Une séquence diffusée sur le compte Instagram de VNIRO retrace le trajet parcouru par des camions sur lesquels ont été chargés les cétacés, l’embarquement des conteneurs sur un bateau et le transfert des mammifères le long du fleuve Amour.
Aux dernières nouvelles, les deux orques se dirigeraient vers le lieu de leur capture et quant aux bélugas, aucune nouvelle les concernant n’a été transmise par les autorités.

Aucune nouvelle des bélugas
Espoir pour les deux premières orques

La libération des détenus de la Prison des Baleines vire au massacre


Prison des baleines : un nouveau convoi d’orques dès la semaine prochaine

log in

reset password

Retour à
log in