Le delphinarium Sarkanniemi Tampere en Finlande

finland-dolphin41

Sarkanniemi Tampere en Finlande

Le delphinarium le plus au nord du monde

La Finlande est le pays le plus au nord de l’Europe.
C’est aussi celui où la lumière du soleil est la moins généreuse. Pourtant, à Tampare, un delphinarium détient sous son toit 5 grands dauphins de Floride.

Veera (M), Näsi (F) et Delfi (F) ont été capturés aux USA entre le mois d’août et le mois de septembre 1984. Ils arrivèrent en Finlande le 31 mai 1985.

Leevi (M) et Eevertti (M) sont nés dans les piscines du parc, respectivement en 1993 et en 1996.
En 1984, le delphinarium avait commandé un lot de 6 dauphins à un trafiquant américain, comme tous le faisaient à la même époque. On alla les pêcher dans le Golfe du Mexique.

Malheureusement, l’un d’eux est mort 3 semaines seulement après son transfert, puis deux autres l’ont suivi. Du lot initial, il ne reste aujourd’hui que 3 survivants qui effectuent toujours les mêmes spectacles depuis leur arrivée.

Cette importation de Tursiops truncatus sauvages en Finlande n’a jamais été enregistrée dans la base de données de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces menacées d’extinction), une omission qui révèle les curieux oublis de certains pays signataires de la CITES. La Finlande a cependant interdit depuis lors l’importation d’autres dauphins sauvages.

Le Särkänniemi Adventure Park a rencontré pas mal de problèmes avec son programme d’élevage en captivité. Sur un total de 15 bébés nés entre 1990 et 2010, 2 seulement ont survécu.

Animalia, une fédération d’associations de défense animale finnoise, exige la fin de ce programme de reproduction catastrophique.
Nombre de nouveau-nés seraient décédés suite à une naissance prématurée. L’une des femelles aurait des problèmes au niveau du bassin, mais n’en serait pas moins cruellement utilisée à des fins d’élevage.

En 2010, la capitale de la Finlande, Helsinki, avait organisé une conférence internationale établissant la «Déclaration des droits des baleines et des dauphins». Celle-ci déclare qu’aucun cétacé «ne doit être détenu en captivité, réduit à la servitude, soumis à un traitement cruel ou retiré de son milieu naturel».
Jusqu’à présent, le delphinarium finnois est resté sourd à cet appel.


 

2004

Gagnez le concours des « Dresseurs de dauphins » en Finlande

Miss Finlande, Heidi Willman

Sarkanniemi (Tampere), le seul et unique delphinarium en Finlande, a l’intention de lancer une nouvelle série TV pour les enfants de 9 à 12 ans en collaboration avec la chaîne télévisée MTV3.
Cette émission fera participer les gosses à de grands concours, dont le prix consistera en un merveilleux week-end de formation de « dresseur de dauphins » durant l’été suivant.
L’invitée d’honneur de ce show télévisuel intitulé « Me Delfiinit » (Nous les Dauphins) n’est autre que Miss Finlande, Heidi Willman, qui ne connaît évidemment rien aux dauphins. Elle a cependant visité le lieu de capture des dauphins captifs de Sarkanniemi, originaires du Golfe du Mexique.
Apparemment, le spectacle de dauphins libres évoluant dans les eaux bleues du Golfe n’a pas eu d’impact sur son opinion positive à l’égard de la captivité.


Niki morte de chagrin ?

Cette joyeuse annonce de MTV3 a été publiée dans le tabloïd national Ilta-Sanomat en date du 16 novembre 2004.
Deux jours plus tard, Sarkanniemi annonçait sur son site Web (rédigé en  finlandais seulement) que Niki, une petite delphine innocente âgée de 23 ans à peine, venait de mourir.

Les premières analyses post-mortem auraient révélé chez elle un dysfonctionnement des fonctions hépatiques, mais une autopsie devrait fournir plus de détails sur les causes physiologiques de ce décès – à l’exception de toute cause psychologique, bien sûr, puisque les dauphins, comme chacun sait, ne sont que des « animaux » privés de toute pensée et de tout sentiment.

Une ultime image de cette pauvre Nilki. qui n'avait aucune bonne raison d'être maintenue captive en Finlande....

Une ultime image de cette pauvre Niki. qui n’avait aucune bonne raison d’être maintenue captive en Finlande….

 

On se souviendra pourtant que Niki fut la seule femelle parmi les trois détenues de Finlande à avoir perdu ses quatre bébés coup sur coup depuis 1990 jusqu’à ce jour.
Ce fait semble l’avoir poussé à s’occuper indûment des enfants de ses compagnes de bassin, les petits Eevertti et Leevi, ou de materner des bottes en caoutchouc de manière totalement psychotique…

Niki a été capturée dans le Golfe du Mexique en 1984 puis aussitôt déportée en Finlande.
Le delphinarium possède donc aujourd’hui trois dauphins fondateurs capturés en mer, à savoir Veera (F), Nasi (F) et Delfi (M) et deux dauphins nés en captivité de leurs oeuvres, à  savoir Eevertti (M) et Leevi (M).

L’établissement devra bientôt se soumettre aux récentes réglementations européennes en matière de détention d’animaux captifs et investir près de 6 millions d’euros pour rénover les structures et bâtir des bassins plus grands. Pour cette raison, tous les shows ont été suspendus entre le 6.9.2004 et le 9.4.2005.

Merci d’écrire vos commentaires à : 

Mr. Jorma Sairanen MTV3 programme managers
jorma.sairanen@mtv3.fi


2001

Dauphins au Nord du Monde

Eeverti l'un des dauphins captifs le plus au Nord du monde en 2002

La saison 2001 du parc marin Sarkanniemi de Tampere en Finlande s’est ouverte sur les chapeaux de roue à l’occasion de la fête des mères, un beau dimanche du mois de mai. La presse se pressait nombreuse pour assister à l’inauguration de la nouvelle attraction du parc, le Tornado.

Le delphinarium du parc, pour sa part, n’a pas subi le moindre changement ou la plus petite modernisation depuis la saison dernière. Conçu pour accueillir un maximum de cinq cétacés, son grand bassin central en abrite six aujourd’hui, parmi lesquels deux delphineaux nés en captivité.

Les quatre autres sont les rescapés du massacre ordinaire en ce genre de lieu : en 15 ans de fonctionnement, 13 dauphins sont déjà morts…

« Depuis des années, annonce pourtant triomphalement le site du delphinarium, les shows sont un jeu que Veera, Delfi, Niki, Näsi, Leevi et Eevertti prennent vraiment plaisir à exécuter et qu’ils inventent parfois eux-mêmes ! Ouvert en 1985, le delphinarium « le plus nordique du monde » compte 900 places sur ses gradins. Il reste ouvert toute l’année et s’enorgueillit d’être le premier à d’un système biologique de filtration de l’eau du bassin ».

Puis le site décrit ses pensionnaires. Transparence courageuse, notons-le, que Bruges ou Duisburg ne pratiquent pas…

« Veera, née en 1978, mesure 2, 63 m et pèse 198 kg. Exactement comme en liberté, cette « vieille » delphine est la doyenne du groupe, le leader des autres dauphins. Elle tient le mâle Delfi sous sa domination mais se plaît à exécuter ses shows toute seule ! Parfois même, elle refuse d’écouter son entraîneur et n’en fait qu’à sa tête.

Delfi, né en 1980,  mesure 2,80 m et pèse 237 kg. C’est donc le plus vieux mâle du bassin. Superbement bâti, doté d’un regard perçant, Delfi saute de façon magnifique et adore nager avec ses dresseurs.

Niki, née en 1981, mesure 2, 72 m et pèse 238 kg.

nasi

Näsi

Nasi mesure 2,76 cm et pèse 255 kg. Elle est née en 1979. C’est une femelle intelligente et expérimentée. Elle est la mère de Niki.
Nasi est morte en août 2014 d’une maladie de foie

Leevi, le bébé mâle de Nasi et Delfi mesure 265 cm. Il pèse 200 kg et il est né en août 1993. Malade d’un excès de fer dans le sang.

Eevertti est né 9 Septembre 1996. Fils de Veera et Delfi, il est le plus jeune dauphin du bassin et à ce titre, espiègle et indépendant comme le sont tous les delphineaux. Il mesure aujourd’hui 2,39 m et pèse 172 kg. » Malade d’un excès de fer dans le sang.

Ce tableau de famille touchant omet cependant de citer les morts et les fausses-couches.
Pourtant, rappelle Viivi Koomson, activiste finnoise  :

« J’ai retrouvé par hasard une vieille coupure de presse datée du 17 mai 1985. On y voit une photo du joyeux dauphin mâle Joona, en train de sauter hors de l’eau pour attraper son poisson, comme tout bon dauphin captif. A l’époque, il venait jute de terminer sa période d’écolage aux mains du dresseur de dauphins Jan van deer Toorn. Le commentaire de la photo, comme aujourd’hui, était dithyrambique et vantait les plaisirs de la vie de dauphin captif. 
Cinq ans plus tard, Joona mourait de pneumonie foudroyante … »

« Il est temps désormais, conclut Viivi dans son message, que nous rappelions à ce delphinarium de Sarkanniemi que le temps du changement est venu. Les enfants doivent apprendre qu’enfermer les dauphins et les priver de liberté, ce n’est pas les aimer vraiment« .

*Delphinarium de Sarkanniemi Tampere
Sarkanniemi Tampere Oy Sarkanniemi
SF-33230 Tampere
Finland

* Finns for the Whales Society
Valaiden Puolesta ry
Viivi Koomson
Ylakiventie 4 E 54, SF-00920 Helsinki
Finland

Et si jamais vous visitiez la Finlande pendant vos vacances et passiez par là-bas, n’hésitez pas à manifester votre désaccord aux responsables de cet établissement et surtout, à me donner des nouvelles de l’état de santé et des conditions de vie des dauphins cités plus haut.
Merci d’avance !
YG


Finlande : 4 dauphins en danger !