Spirtle, la petite delphine sauvée des vases

Spirtle sauvée des vases Picture : Whale And Dolphin Conservation (WDC)

Spirtle, la petite delphine sauvée des vases du Cromarty Firth

Spirtle, la petite delphine sauvée des vases du Cromarty Firth, porte encore les cicatrices des coups de soleil qui l’ont presque tuée. Mais elle a retrouvé depuis lors toute sa santé, son énergie et sa joie de vivre, de façon presque miraculeuse.
Spirtle est un grand dauphin né dans les eaux écossaises, devenu célèbre en 2016 pour avoir frôlé la mort à l’âge de six ans avant d’être sauvée de justesse. Elle guide aujourd’hui son propre clan aux côtés de sa mère, à des centaines de kilomètres de ses eaux d’origine.

Les vasières du Cromarty Firth, où Spirtle a été retrouvée mourante…

L’histoire commence en mai 2016 lorsque Spirtle s’échoue dans les vasières du Cromarty Firth, ces vastes étendues de sédiment fin qu’on trouve en haut des estuaires et des lochs écossais.
Elle y reste pendant 24 heures, exposée au soleil écrasant et au froid de la nuit, suffoquant sous son propre poids, s’enfonçant peu à peu dans la vase putride, sa peau se couvrant de cloques. C’est par le plus grand des hasards que deux promeneurs égarés par leur GPS sont tombés sur elle et qu’ils ont pu appeler des secours.

Malgré ses graves blessures, Spirtle put être remise dans l’océan et rendue à la vie sauvage.
Ses sauveteurs pensaient que si elle survivait, la delphine allait se remettre peu à peu de cet accident dans les eaux écossaises.

Spirtle avait peu de chances de survivre avec de telles blessures

Il n’en fut rien : trois ans plus tard, voici Spirtle qui nous revient, mais cette fois au large des côtes irlandaises.
Des observateurs l’ont identifié sans problèmes du fait de ses cicatrices si particulières.
Spirtle pourrait même être accompagnée de sa propre fille ou d’une petite soeur. Elle est à coup sûr devenue une jeune matriarche à la tête de son groupe, comme le rapporte l’association irlandaise IWDG :
« Le 14 mai dernier, nous avons commencé à recevoir des rapports d’observations inhabituelles au sud de Dublin et de North Wicklow, qui, nous en étions convaincus, étaient des grand dauphins de l’Atlantique.
Bien que cette espèce se déplace assez rarement le long de la côte Est, cela se produit de temps en temps.

Cependant, bon nombre de ces signalements avaient une caractéristique commune : l’un des dauphins décrit portait de grands taches blanches sur le flanc. Cela nous fit penser d’abord à la possible présence d’un dauphin de Risso voyageant au sein d’un groupe de dauphins Tursiops.
Puis les images sont arrivées et toutes nous montraient qu’il s’agissait bien là d’un grand dauphin mais qui présentait une très lourde cicatrisation sur son flanc droit avec une peau blanche et brillante ».

Bottlenose dolphin research

The North Kerry IWDG were out on the water in Tralee and Brandon Bay this week after some recent exciting reports of unusual dolphin behaviour in the area. Yesterday we had two encounters, one off Brandon of a group of approximately 20 bottlenose dolphins and on our return to Fenit, we encountered “Spirtle”. Spirtle is a bottlenose dolphin from Scotland who was recorded off the East Coast of Ireland last May for a number of weeks and now here she is in Tralee Bay. As you can see from the footage, the pigmentation on Spirtle’s right side is abnormal and this is due to sunburn after she live stranded and was re-floated in the Moray Firth in May 2016. Colleagues from the University of Aberdeen (Barbara Cheney and Charlie Phillips) have recently informed us that“This is the bottlenose dolphin known as “Spirtle”, our ID #1143, born in 2012 to a well-known mum here in the Moray Firth, NE Scotland, and confirmed female. She was found live stranded on the 29th May 2016 late afternoon/evening and refloated on the morning of 30th May. We saw her with her mum before that on the 23rd May 2016 and then saw her next on the 14th July 2016 with the wound on her right side. Since then we’ve seen her pretty regularly each summer, the wound gradually healing. We last saw her on the 18th September 2018 (our fieldwork season is May to September). However, I believe she was seen by a member of the public in the Moray Firth at the start of this year.”We will now begin to download images and start comparing some well marked fins with a number of photo-id catalogues so we can identify some of the other dolphins present in Tralee and Brandon Bay this week. We would appreciate if you have any sightings to report them at www.iwdg.ie/sightings or to find out more about Spirtle’s Irish adventure check outwww.iwdg.ie/spirtle-a-scottish-bottlenose-dolphin-off-the-irish-east-coast/ Irish Whale and Dolphin Group Irish Whale & Dolphin Group's R.V. Celtic Mist Lighthouse Field Station – University of Aberdeen West Clare IWDG Galway IWDG Sligo IWDG (c) Joanne O'Brien

Posted by North Kerry IWDG on Saturday, July 13, 2019

Contactée, Barbara Cheneyde de l’Université d’Aberdeen confirma sans hésiter l’identité de ce dauphin :
« Il s’agit d’un grand dauphin femelle connu sous le nom de Spirtle, numéro d’identification #1143, née en 2012 d’une delphine bien connue à Moray Firth, dans le nord-est de l’Écosse.
Elle a été retrouvée échouée le 29 mai 2016 en fin d’après-midi et remise en mer le matin du 30 mai. Avant cela, nous l’avions vue avec sa mère le 23 mai 2016, puis le 14 juillet 2016 avec sa profonde blessure au côté droit. Depuis lors, nous la voyons régulièrement chaque été, la plaie guérissant progressivement.

Nous l’avons aperçue pour la dernière fois en Ecosse le 18 septembre 2018.
Cependant, je pense qu’elle a été vue par un promeneur à Moray Firth au début de cette année.
C’est une belle histoire de survie pour ce dauphin dont le destin était en jeu en mai 2016 et auquel peu de membres de l’équipe de secours donnaient la moindre chance de survie, au vu de la gravité de ses blessures et de sa profonde déshydratation ».

Spirtle accompagnée d’un tout jeune dauphin. Son frère ? Sa soeur ? Son bébé ?

Août 2019

Spirtle s’installe chez Fungie !

Le dauphin Fungie risque d’avoir de la concurrence en tant que dauphin le plus célèbre des eaux du Kerry, car il semble que la delphine écossaise Spirtle pourrait bien s’installer à Fenit, dans le comté de Kerry

Simon Berrow, responsable de l’association irlandaise IWDG s’interroge à leur propos :
« Ces dauphins vont-ils s’installer à Fenit? Vont-ils rejoindre la population des dauphins de Shannon, laquelle, fait intéressant, est génétiquement différente, ce qui impliquerait qu’ils ne se reproduisent pas entre eux ? C’est une très petite zone.
Nous avons en tous cas réussi à établir que Spirtle faisait désormais partie d’un petit groupe de cinq ou six dauphins écossais, dont l’un est en fait sa mère. Il y a aussi un juvénile dans le groupe, qui pourrait être la sœur ou le petit frère de Spirtle ».

Spirtle a été vue pour la première fois au large de Fenit le 7 juillet. 
« Vous n’auriez vraiment donné aucune chance à ce dauphin« , renchérit M. Berrow. « C’est incroyable qu’elle ait pu survivre ! Les dauphins et les marsouins échoués dans ces conditions finissent ggénéralement par mourir.
Vous savez, un bon candidat pour ce genre de sauvetage serait plutôt une espèce hauturière, qui ne vit pas près de la côte, semble en bonne condition physique et ne présente aucun dommage évident, ni aucune blessure.
Spirtle n’était donc pas un bon candidat. En outre, si vous renflouez un animal mourant, blessé et en mauvais état, vous ne faites que prolonger sa souffrance. Le mieux est parfois de le laisser mourir ou de faire appel à un vétérinaire pour l’euthanasier.
Avec un coup de soleil grave comme celui-là sur un jeune animal, non, vraiment, vous ne lui auriez donné aucune chance ».

Selon M. Berrow, l’histoire de Spirtle montre pourquoi « on devrait toujours laisser sa chance à quelqu’un ! ».

Spirtle restera peut-être dans le sud-ouest de l’Irlande.
Mais il est peu probable qu’elle forme un couple de stars avec l’un de nos célèbres dauphins résidents, Fungie.
« Si ces dauphins trouvent de la nourriture sur place en suffisance, ils resteront dans la région. A moins qu’ils n’en soient chassés, bien sûr, car les dauphins résidents sont très territoriaux. Fungie est un vieux monsieur aujourd’hui mais il n’est pas rare que lui ou Dusty qui se trouve au nord de Clare, entrent en contact avec d’autres dauphins. Cela dit, Fungie vit avec nous depuis des décennies et son comportement a été fortement altéré, depuis qu’on le traite en vedette touristique ! »

Spitler et sa petite famille

Spitler et sa petite famille

Spirtle en pleine forme !

Quoiqu’il en soit, Spirtle est en pleine forme et on est drôlement content pour elle ! 
Pour suivre ses aventures et celles de sa petite famille, c’est ici :

 


Dusty le dauphin de Doolin peut se mettre en colère !

Les étonnants voyages de Dony, le dauphin amical