Taiji: parfois, les globicéphales aimeraient mieux mourir 

Taiji : parfois les globicéphales aimeraient mieux mourir Lors de chasses à Taiji, parfois, certains globicéphales aimeraient mieux mourir plutôt que de subir la cruauté des hommes. Et tous les autres les suivent car dans cette société paisible et solidaire, chaque individu est aussi intensément lié à tous les autres que les doigts d’une même main.      Une … Lire la suite de Taiji: parfois, les globicéphales aimeraient mieux mourir