Dauphins à Taiwan : appel de Ric O’Barry !

 

Taiwan : hyper-technologie pour les derniers rescapés d'un massacre annuel à Taiji, Japon.

Taiwan : hyper-technologie pour les derniers rescapés d’un massacre annuel à Taiji, Japon.

Lire le texte en anglais

 

31 décembre 2005

Un appel de Ric O’Barry
Dauphins japonais envoyés vers Taiwan

L‘Ocean Park de Hualien à Taiwan s’est porté acquéreur de 24 à 26 dauphins issus des chasses ignobles menées sur les côtes de Taiji, au Japon.
Nous pensons que 9 des 20 premiers dauphins arrachés à la mer lors de cette chasse atroce et destinés à être livrés à Taiwan, sont morts dans des enclos annexes, peu après leur capture.  D’autres encore auraient péri lors de leur transfert du Japon vers la Chine.

Malheureusement, ces décès de dauphins ont été soigneusement étouffés par le gouvernement de Taiwan et le delphinarium lui-même.
Les grands médias n’ont pas cru bon non plus d’évoquer cette affaire tragique.
Un «black out» total règne sur toute information relative aux cétacés captifs dans la presse de ce pays – on pourrait en dire autant de la France ! – soucieuse de ne pas nuire aux bonnes affaires de l’Ocean Park de Hualien, qui sait se montrer, quand il veut, un généreux sponsor.

 Il semble que M. Kuo-Yun Fang, le responsable officiel de la Protection de la Nature à Taiwan, ne prenne guère sa tâche très au sérieux, pour des raisons qui nous échappent.
Ce monsieur doit pourtant se rendre compte qu’il existe une communauté de personnes de par le monde qui se préoccupe du sort de ces cétacés japonais et de leur avenir dans des bassins chinois.

Hualien Ocean Park. Notez la présence d'un Dauphin de Risso quelque peu déphasé : son compagnon de cellule est plus rapide que lui pour ramasser le poisson qui payera ce bizou... Au fait, à quand ce genre de cétacé dans les bassins d'Europe ? Ou des narvals ? Ou des pseudorques ? Ca changerait de l'ordinaire....

De gauche à droite : le photographe, le dresseur, la greluche qui croit que ce dauphin l’aime, le Tursiops de Taiji et un petit dauphin de Risso, qui n’aura pas de poisson pour sa peine.

C’est pourquoi nous avons besoin de votre aide : il faut le contacter et lui rappeler que le monde entier observe Taiwan et la façon dont ce pays traite les dauphins, libres ou captifs. Il faut que la justice prévale.

 Nous demandons donc à toutes les organisations internationales concernées par le destin funeste des dauphins japonais de bien vouloir prendre un peu de leur temps et écrire un courrier à M. Kuo-Yun Fang, responsable de Taiwan’s Conservation Task Force.

 – Demandez-lui de nous montrer les documents du Conseil de l’Agriculture (Taiwanese Council of Agriculture/ COA) qui l’autorise à importer des dauphins à  Hualien entre 2002 et 2005.

– Demandez-lui quels sont les fournisseurs de ce parc marin que possède une firme purement privée ?

– Demandez-lui si les dauphins actuellement détenus ou qui ont été détenus par le passé dans les bassins du delphinarium de Hualien proviennent tous des côtes de Taiwan ? Si la réponse est « non, » Mr.Fang serait-il disposé à nous fournir toute la documentation nécessaire quant à l’origine réelle des cétacés qu’il détient ?

– Enfin, nous voudrions demander au gouvernement de Taiwan d’accorder à Mme Lee-Ann Ford, présidente et fondatrice de l’association «Linking Individuals for Nature Conservation (LINC) », la permission d’entrer au delphinarium de Hualien afin d’y vérifier l’état sanitaire des dauphins captifs.

Mme Ford représente notre coalition d’organisations internationales de protection des mammifères marins. Sa visite sur place nous permettrait au moins de savoir  si les bassins de Hualien répondent aux normes internationalement admises quant à l’élevage et à la détention de mammifères marins.

Ecrire à  Mr. Fang at: kyfang@forest.gov.tw

Avec copie à Lee-Ann Ford at: Lincngo@yahoo.ca

Merci de votre aide

Richard O’Barry

Marine Mammal Specialist

Miami Florida Office

305-6684834

 

www.dolphinproject.net

Source des photos : Ocean Creation http://www.oceancreation.com

Pour en savoir plus

Taiji et les delphinariums

La captivité des dauphins en Chine

La captivité des dauphins au Japon

retour japon