Un delphineau voit le jour dans l’ombre du Kölmarden Djurpark

Ariel avec son bébé Alana collé contre elle

Un delphineau voit le jour dans l’ombre du Kolmarden Djurpark

Un delphineau a vu le jour dans l’ombre du Kölmarden Djurpark en Suède.
La presse locale nous raconte l’heureux événement.

« Son nom est Alana. Durant la nuit du 9 juin dernier, les dresseurs se sont réunis pour assister à la naissance du bébé d’Ariel.

La naissance est survenue exactement comme prévu et le nouveau delphineau, une femelle, pesait environ 15 kilos au moment de sa naissance, pour un mètre de long. On l’a nommée Alana.
La maman d’Alanas se nomme Ariel, 21 ans, elle est née à Kolmården. Son père est David, 13 ans, né dans un zoo espagnol (Mundomar) qui est arrivé à Kolmården en décembre 2016.
Le 4 janvier 2018, c’est Finn, la demi-soeur d’Alana, qui naissait.

En tant que dresseur, nous entretenons une relation très étroite avec nos dauphins. De ce fait, c’est pour nous une expérience incroyable d’assister à une nouvelle naissance réussie dans ce groupe de dauphins » nous explique Filip Johansson, dresseur en chef au zoo de Kolmården.

– « Tout s’est vraiment bien passé » 
Au début, Alana est restée toute proche de sa mère dans une piscine de maternité spéciale. Mais désormais, la petite est prête à rencontrer les autres dauphins. Les visiteurs peuvent donc voir Alana nager près de sa mère Ariel,

– « En même  temps, c’est bien aussi d’avoir une nouvelle recrue pour votre équipe de dauphins, juste pendant les vacances, non ? » 
–  » Vous savez, les dauphins ne reproduisent pas à une saison particulière et notre seul but est montrer aux visiteurs toutes sortes d’animaux ici à Kolmården. Mais il est clair que c’est amusant pour nos visiteurs de voir nager un bébé en été », conclut Filip Johansson.

Alana et sa mère

A lire la presse suédoise, c’est donc une excellente nouvelle que la naissance de ce delphineau, une excellente équipe qui en prend soin et un excellent delphinarium qui les exhibe.
Le fait le plus frappant, quand les médias parlent des delphinariums, c’est leur amnésie. Leur mémoire semble ne pas dépasser un certain seuil de recul, par prudence peut-être.
Et pourtant, il y aurait de quoi raconter au sujet de ce delphinarium le plus au Nord de l’Europe, depuis que celui de Finlande a du fermer faute de public.

 

Le delphinarium de Kolmarden et son décor de Caraïbes

Alors, bonne chance, pauvre petite Alana !
Tiens bon ! Ne crains pas les 48 dauphins fantômes que tu croiseras dans tes nuits d’insomnie au fond des bassins sombres.
Ils pleurent simplement pour qu’on se souvienne d’eux.
Pour qu’ils ne soient pas morts en vain.
Pour qu’on arrête ce cirque insensé qui broient leur peuple partout dans le monde…

Alan et sa maman Ariel


 

 

Kölmarden Djurpark : le dernier zoo-delphinarium de Scandinavie

Tux, un petit nouveau dans le bassin des dauphins !

Les dauphins de Finlande sont déportés en Grèce