Un quatrième dauphin meurt au Dolphinaris de l’Arizona

Kai, 22 ans, né captif

Un quatrième dauphin meurt au Dolphinaris de l’Arizona

Un quatrième dauphin est mort en moins de deux ans au Dolphinaris de l’Arizona.
Kai, âgé de 22 ans, a été euthanasiée à 5h 40 le 1er février 2019, après que son état de santé se soit détérioré.
Kai ne parvenait plus à nager ni à manger et respirait avec peine depuis deux semaines, selon le delphinarium.
Sa mort survient un mois jour pour jour après qu’eut annoncé le décès de Khloe, âgée de 11 ans, le soir du nouvel an, décédée d’une  parasitose sarcocystique, selon la direction du parc. Leur mort avait été précédée par celle d’Alia en mai 2018 et de Bodie en septembre 2017.


« Nous reconnaissons que perdre quatre dauphins au cours des 18 derniers mois est anormal » a déclaré sans rire Christian Schaeffer, le directeur général de Dolphinaris. « Mais nous prendrons des mesures proactives pour accroître nos efforts afin d’assurer davantage le bien-être et de qualité de vie de nos dauphins ». 
Schaeffer a qualifié la mort de Kai de « perte dévastatrice » et a déclaré que des experts extérieurs allaient collaborer à une enquête sur sa mort et sur celle des autres dauphins.
Extérieurs, mais pas indépendants, bien sûr. Il ne faudrait pas que les causes de ce décès s’ébruitent et les fameux spécialistes, comme ceux qui collaborent avec Loro Parque ou le delphinarium de Bruges, sont évidemment issus du sérail.

 

Dès son ouverture en octobre 2016, le delphinarium avait été critiqué pour avoir fait venir des dauphins au fin fond du désert de Sonora
Le jour de la mort de Kai, qui correspondait à l’anniversaire de la mort d’Alia, un avion loué par le Dolphin Project tirant une bannière passait au-dessus des bassins avec un message direct aux responsables de cette attraction familiale : « Dolphinaris: pourquoi trois dauphins sont-ils morts? »
Une manifestation était prévue le 2 février devant les portes de cet abattoir à dauphins.

Aujourd’hui il ne reste plus que 5 dauphins vivants à se faire tripoter chaque jour par des visiteurs aux mains sales.
Ping, la doyenne, née le 3 juillet 1998 au SeaWorld San Antonio
Sonny, né le 11 juin 2000 au Six Flags Discovery Kingdom.
Noelani, née le 5 avril 2008 au Dolphin Quest de Hawaï.
Liko, né le 8 septembre 2000, également au Dolphin Quest d’Hawaï.

Si ces décès en série ont pu être notamment causé par la fièvre du désert, il ne faut pas négliger non plus la possibilité d’un désespoir général. Lorsqu’un premier dauphin était mort au Kewalo Bassin, tous les autres l’avaient suivi dans le trépas à quelques jours près sans raison apparente.
Une sorte d’échouage en bassin, en somme, par solidarité. Mais les delphinariums n’ont pas pour habitude de prêter des émotions à leurs esclaves, qui comme on le sait, ne sont après tout « que des animaux ».

Ce qui est frappant ici, c’est qu’on ne parle de pas de cétacés captifs dans les piscines pourries de Chine, de Russie ou du Japon. Le Dolphinaris Arizona fait partie de la « crème » des delphinariums américains, avec des espaces très vastes à disposition de ses détenus et comme dirait SeaWorld, les meilleurs soins du monde.
La conclusion est claire : il n’y a pas, il n’y a jamais eu et il n’y aura jamais de BONS delphinariums nulle part. 


6 février 2019

Dolphinaris ferme temporairement ses portes


Un troisième dauphin meurt au Dolphinaris Arizona

Un second dauphin meurt au Dolphinaris de l’Arizona

C’est la mucormycose qui a tué Bodie

Un premier dauphin meurt dans le désert de l’Arizona