Les dauphins de Finlande sont déportés en Grèce

DelfinaarioSärkänniemi

Veera, Delfi, Leevi et Eevertti

Les dauphins de Finlande sont déportés en Grèce

Communiqué de Finns For The Whales

Delfiinilaatikoita%20lastataan

Ils sont partis ! 

Dans la nuit du 27 au 28 août 2016, Les dauphins de Finlande ont finalement été embarqués à l’aéroport de Pirkkala en direction de la Grèce.
Des activistes les attendent à l’arrivée à Athènes, à la fois à l’aéroport et au delphinarium d’Attica où les shows ont été suspendus aujourd’hui.
Le transfert a été opéré par la Belgique.

A cet égard, Liège Airport est en train de se positionner comme la plaque tournante du trafic de dauphins en Europe. C’est de là que tous les cargos partent ou reviennent avec leur chargement d’esclaves à nageoires. Il est vrai que l’expertise de LACHS est appréciée de tous, au grand bonheur, on l’imagine, du ministre wallon en charge

1472347125001


Transfert de dauphins différé

Les associations finnoises Animalia et Finns For The Whales travaillent dur pour empêcher le transport des quatre dauphins de Tampere en Finlande vers l’Attica Zoo en Grèce. Comme vous le savez peut-être, l’attention des médias est énorme et très critique envers la décision du Tampere Särkänniemi. CITES Finlande a confirmé dans la presse que la demande de transfert a été approuvée le 21/06/2016 et aucun autre endroit n’a été demandé. CITES Finlande ne voit pas de motifs de préoccupation en ce qui concerne le zoo d’Attica.

Dans les médias, le PDG du delphinarium de Särkänniemi déclare que la décision finale n’a pas encore été prise. D’autres options sont également étudiées jusqu’à la fin août. La saison estivale du parc se termine en  ce moment et l’on s’active pour ouvrir les nouvelles attractions au public. La situation se complique avec le désordre politique en Grèce qui risque d’enterrer à la loi grecque 4039/2012 interdisant toute exhibition de animaux sauvages. Le gouvernement a tout simplement oublié de le signer.

Vous pouvez soutenir notre combat en écrivant aux adresses suivantes :   

Greece
Vangelis Apostolou
Minister of Agcriculture Developement and Food

Ministry of Agriculture

 Yiannis Tsironis
Alternate Minister of Environment & Energy
Panos Skourletis
Minister of environment and Energy;
CITES
The Secretary-General of CITES
John Scanlon 
Ioannis Stamou CITES Director, Greece;
 Finland
Head of Särkänniemi Board
Sofia Wikman

https://www.facebook.com/valaidenpuolesta/

 delfiinit_featured

24 juin 2016

Les dauphins de Finlande bientôt déportés en Grèce

Communiqué de Finns For The Whales 

Quatre dauphins du Tampereen Särkänniemi Oy (delphinarium) à savoir Veera, Delfi, Leevi et Eevertti ont été vendus à un delphinarium très discutable en Grèce.
Finns For The Whales a reçu des informations qui confirment qu’un permis CITES d’importation a été délivré au Tampere Särkänniemi Oy l’autorisant à déménager ses dauphins jusqu’au Zoo Attica à Parta près d’Athènes, en Grèce.
Tampere Särkänniemi Oy avait fermé son delphinarium le 27 octobre 2015, en raison d’un changement de l’attitude du public envers des spectacles de dauphins captifs.

 Selon nos informations, Attica Zoo n’est pas membre d l’AMMPA, l’Alliance Internationale des Parcs et Aquariums détenant des mammifères marins (, ). Le delphinarium de Tampere Särkänniemi Oy l’était et à ce titre, il était contraint de respecter certaines règles de qualité dans l’accueil des dauphins, auxquelles ne se sent pas soumis le Zoo d’Attica. Cela soulève une grande préoccupation quant à la sécurité des dauphins de Tampere, surtout lorsqu’on sait que deux d’entre eux soufrent d’une maladie sanguine incurable et ont besoin de soins constants.

Le Zoo d’Attica a perdu pour sa part pas moins de six dauphins, morts avant l’âge entre 2010-2015.

Il est fortement préoccupant que le Särkänniemi Oy soit prêt à confier ses quatre détenus est prêt à mettre la vie de ces quatre dauphins à risque, lorsque le Zoo d’Attica est seulement membre de l’Association européenne des zoos et Aquariums (EAAM) et l’Association européenne pour les mammifères aquatiques (EAZA).

«Je crois fermement que cette nouvelles choquante fait également partie d’un plan de l’industrie de la captivité pour détruire tous les espoirs de la Grèce de jamais interdire vraiment les delphinariums, comme cela avait pourtant promis par le gouvernement grec», a déclaré Viivi Senghore, présidente de Finns for The Whales.

Niina Lätti de Animalia et Viivi Senghore ont encore discuté du sort des dauphins avec le directeur général Särkänniemi Miikka Seppälä et l’ancien entraîneur-chef du delphinarium, Sari Järvisalo le 15 Juin 2016. Au cours des discussions, la relocalisation des dauphins à la Grèce n’a pas été mentionnée par le CEO Seppälä ni par le dresseur, qui nous ont simplement assuré que les dauphins allaient bien et qu’ils étaient encore à Tampere. Après cette réunion à Tampere, il est devenu très clair lors d’un événement public que les gens de Tampere se montrent très critiques envers le secret voulu par Särkänniemi Oy sur le sort de ses dauphins.

Viivi Senghore
Finns For The Whales


dolphins-choreography-attico-parko-zoo-trek-lee

Le cadre noir entourant la photo est justifié. Le Zoo Park d’Attica est l’un des plus meurtriers d’Europe !

Grèce : le delphinarium Attica Zoological Park

Lorsque ce delphinarium a ouvert ses portes, ce fut un choc pour les amis de la Grèce. Ce pays avait en effet, et de tout temps, respecté les dauphins qui habitent en nombre tout au long de ses innombrables côtes. Et voilà que tout à coup, la Grèce créait une prison pour eux. Et quelle prison ! C’est sans doute là le delphinarium européen qui a tué le plus de dauphins en si peu de temps !  Un score vraiment japonais…

Akrotiri_Dolphins1

Une amitié millénaire foulée aux pieds pour le profit !

 

Dès qu’il reçut ses premiers grands dauphins en 2010, ce tout nouveau delphinarium grec fut mis sous haute surveillance.
11 de ses 12 dauphins captifs avaient été importés du « Musée de la Mer », alors que ce delphinarium lituanien entreprenait d’importants travaux de rénovation avec l’aide de l’Union Européenne. Ses dauphins ont donc été expédiés en urgence à Athènes, sans avoir reçu la moindre autorisation CITES ni même l’accord du gouvernement grec

Le delphinarium mis en place par la Grèce pour accueillir les nouveaux venus n’a jamais reçu non plus de permis de construire. Le parc zoologique Attica a également prétendu que tous les dauphins qu’il prenait en charge étaient nés en captivité en Lituanie, ce qui était un mensonge : 3 d’entre eux au moins avaient été capturés en Mer Noire.

 

grece-dauphin-importation

Transfert d’un dauphin de Lituanie vers la Grèce

En Avril 2011, le Parti Vert (écologiste) grec a lancé une action de justice contre le Zoo d’Attica. Ce procès a donné lieu à une ordonnance provisoire interdisant les spectacles de dauphins et le fonctionnement du delphinarium du zoo. Une nouvelle loi était alors en cours d’examen, qui rendait illégal tout spectacle d’animaux sauvages, au cirque comme au zoo. Le ministère de l’Environnement, de l’Aménagement et des Travaux Publics a également condamné le zoo  à une amende de 1,5 M € pour avoir construit son delphinarium sans permis.

Toutefois, l’Attica Zoo a gardé ses 11 grands dauphins et les a utilisé par la suite pour des spectacles de divertissement, qu’il est convenu d’appeler «des présentations éducatives ».
Pas moins de six dauphins y morts avant l’âge entre 2010-2015.

In La Dolphin Connection


La filière lituanienne

En Lituanie, le Sea Museum de Klaipedos possède 7 dauphins.
Deux d’entre eux ont donc fait la navette, deux fois dans le cas du mâle, entre la Lituanie et le delphinarium d’Attica en Grèce. 3 ont été capturés en Mer noire. Le delphinarium aurait perdu 5 dauphins dont 2 nés captifs. Il pratique activement la soi-disante « delphinothérapie ».

In La Dolphin Connection

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pédagogie et sensibilisation


Finlande : 4 dauphins en danger !

Finlande : le seul delphinarium ferme, faute de public

delfiinit_featured

Deux dauphins captifs en Finlande