Zeus le morse s’effondre en public au Marineland du Canada

zeus.jpeg.size.custom.crop.1086x724

Zeus

Zeus le morse s’effondre en public au Marineland du Canada

L’un des détenus de Marineland qu’on voit le moins, un morse nommé Zeus, a enfin fait une apparition au Marineland de Niagara Falls, Canada, cette semaine.
Et pour ceux qui suivent l’état de santé de ce morse de 13 ans, cela n’a pas été un spectacle très réconfortant.
Dans une vidéo postée sur YouTube ce lundi, on voit Zeus se traîner lentement sur la scène, au milieu des cris assourdissants de l’auditoire.
Zeus se déplace avec peine, par étapes, avant d’incliner la tête au ras du sol et, enfin, de s’étaler sur le sol. Alors que Zeus agit comme un morse très âgé dans la vidéo, il est en fait assez jeune par rapport aux normes de son espèce dont les membres peuvent vivre au-delà de 40 ans dans la nature.

 

«Il est gravement émacié » s’exclame Philip Demers, un ancien dresseur de mammifères marins au Marineland.
« Vous pouvez voir les os de sa hanche, de sa colonne vertébrale. Sa peau tombe comme un sac. Il n’a pratiquement pas de ventre. »
Peu de gens au parc ont connu Zeus aussi longtemps, ou aussi intimement que Demers. Il a travaillé avec les morses de Marineland pendant 12 ans avant de quitter en 2012. La condition physique de Zeus a conduit à une « dispute » avec son employeur et, en fin de compte, à sa démission. Depuis, Phil n’a de cesse que de réclamer le transfert de ces malheureux pinnipèdes vers un autre zoo plus convenable ou vers un sanctuaire marin.

«J’ai vu Zeus s’effondrer de nombreuses fois, » se souvient-il. « Ca retardait les spectacles !
Zeus a des problèmes de régurgitation chronique. Il souffre aussi du déchaussement de ses défenses, qu’il ne peut enfoncer dans le sable des fonds marins.
Derrière Zeus, attentive, on voit sa compagne Sonja. Tous deux ont été capturés en Russie. A plusieurs reprises, Sonja touche gentiment le museau de Zeus avec le sien, elle ne le quitte pas du regard et semble l’encourager.
L’amour existe aussi chez les morses…


UPDATE 26 mai 2017 

Le Marineland de l’Ontario vient d’annoncer la mort inexpliquée de l’un de ses cinq morses, la femelle SONJA.
Sonja avait seulement 14 ans. C’est environ la moitié de l’espérance de vie normale de ses homologues sauvages.
Une nécropsie est apparemment effectuée pour déterminer ce qui a causé sa mort … comme si on l’ignorait !

Lorsque nous avons entendu parler d’un morse mort à Marineland, nous avons tout de suite pensé que c’était Zeus qui avait succombé à son état de faiblesse. Mais non, c’était sa chère compagne Sonja.


sonja.jpeg.size.custom.crop.1086x724

Sonja

Le Marineland du Canada est supposé posséder 5 morses, à savoir : Apollo, Buttercup, Pandora, Smooshi, Sonja et Zeus.
Il s’agit d’animaux difficiles à garder, et qui se reproduisent peu en captivité.
Leur présence est d’autant plus inutile qu’il ne font pas non plus des showmen très accomplis. Et que la plupart des gens se contrefichent totalement de savoir si l’espèce se porte bien ou non en milieu naturel.

 


Au Marineland d’Antibes aussi, on s’amuse avec les pinnipèdes …


Le Marineland du Canada : charniers, orque folle et bélugas malades