Palmitos Park : dauphins de montagne sous un soleil de plomb

palmitos-park-NN-picture

Palmitos Park en 2014 (Photo NN)

 Palmitos Park : dauphins de montagne sous un soleil de plomb


Dolphins-2-for-web-696x392

Les deux dauphins partent à Palmitos

5/06/2016

Nouveaux détenus !

Deux jeunes dauphins de Harderwijk, Sting et Masaï, tous deux nés en automne 2011, ont donc quitté leur maman pour s’en aller en avion jouir du soleil de plomb de Palmitos Park.  Les deux dauphins ont été transportés dans un avion Antonov AN-74 « avec des vétérinaires qualifiés présents lors du voyage de Maastricht Aachen Airport à l’aéroport de Las Palmas, avant d’être transportés par camion au zoo de Palmitos Park (îles Canaries) ».
De Harderwijk à l’aéroport de Maastricht, il faut compter 230 km. Et de Maastricht à Îles Canaries, la distance est de 3.637 km. Ce type de voyage est hautement traumatisant pour les dauphins. L’un des derniers détenus de Connyland est mort sur le tarmac d’embarquement pour la Jamaïque.

Là-haut, dans ces montagnes, des dauphins nés captifs survivent sous un soleil de plomb dans des bassins minuscules. Tous viennent du parc Aqualand à Ténériffe, également possédé par Aspro Ocio. En 2015, il y avait là 4 dauphins mâles. Auxquels viennent s’ajouter aujourd’hui deux autres petits mâles de 5 ans seulement.
Dans le cadre d’un programme de reproduction, obligatoire selon le statuts de l’EAZA ? Avec 6 mâles ? De qui se moque-t-on ?

DSCN9829


2015

Dauphins de Montagne

Palmitos Park n’est que l’un des 11 delphinariums espagnols, l’un des plus petits, des plus cruels et des plus oubliés.
Il appartient à la compagnie Aspro Ocio, qui gère aussi le Boudewijn Seapark de Bruges et n’innombrables parcs d’attractions.

Là-haut, dans ces montagnes, des dauphins nés captifs survivent sous un soleil de plomb dans des bassins minuscules. Tous viennent du parc Aqualand à Ténériffe, également possédé par Aspro Ocio. En 2013, il y avait encore là 5 dauphins mâles. Tous étaient nés d’au moins un parent capturé à Cuba et aucun parmi eux n’est un captif de la troisième génération.

Sunset est né le 22 juin 1995. Ses parents sont Marian et Jordi. Il a été amené de Ténériffe le 8 janvier 2010, comme tous ses compagnons.
Sargon est né en 1997 à l’Aqualand de Cande et Hector.
Roque (ou « Teide ») est né le 4 juillet 2004, de Gara et d’Oscar.
Chris est également né le 14 juillet 2004, de Yaiza et Sunset.

Naye (ou «Adeje») était également né le 14 juillet 2004, des œuvres de Yemaya et d’Oscar.
Il est mort en 2014, à 10 ans, comme tant d’autres dauphins adolescents captifs. En mer, 10 ans, c’est l’âge où l’on a déjà franchi tous les dangers et où la vie ne fait que commencer !

 

DSCN9821

Palmitos Park en 2013. Photo NN


Le « pays d’origine » de ces  4 célibataires nés captifs est donc l’Aqualand Costa Adeje à Ténériffe.
En 2014, 13 dauphins y survivaient, dont 4 cubains : Oscar enlevé à 16 ans, Yaisa enlevée à 11 ans, Cande, Gara, tous capturés lors d’une seule opération en 1995. Tous parents, issus du même pod.

Comme on le lira plus loin, la mort de Naye au Palmitos Park n’a pas été annoncée. Il y a toujours 5 dauphins sur le site de l’entreprise et sur ses brochures.  

Aucun registre officiel européen des cétacés captifs n’étant actuellement accessible au public, on ignore forcément qui meurt quand et qui remplace qui.  Si 2 dauphins sur 13 ont pu mourir incognito au Marineland d’Antibes, que dire de ceux des delphinariums espagnols propriétaires de plus de 97 dauphins ?
A Palmitos Park, la sonorité très hollandaise des noms « Adeje », « Teide » ou « Chris » a par ailleurs de quoi surprendre. Mais l’on peut imaginer que cela est du à la présence d’experts dresseurs venus de Bruges ou de Harderwijk…

Dans les hautes missions que le parc s’attribue, « Loisirs, Information, Recherches, Education », il s’est bien gardé en tous cas de mentionner le dernier mensonge habituel : la conservation.
Car enfin, indépendamment de la qualité de vie de ces mammifères marins dans des montagnes arides, quel est le sens d’enfermer 4 mâles ensemble dans ces petits bassins, sans la moindre femelle ?
Où sont les sacrosaints « programmes de reproduction » ?  Ce sont des jeunes qui ont besoin de bouger, de socialiser et de mener une vie sexuelle pleine et entière, au risque de devenir agressifs, voire dangereux. Ou de mourir, comme Naye.
Or, le Parc multiplie les rencontres avec les dauphins, à la mode tempérée de la chaîne Aspro Ocio (pas de nage directe). Les enfants prennent des risques.
Quand à l’éducation et aux recherches, elle s’inscrivent également dans la philosophie de la maison-mère telle que l’applique le delphinarium de Bruges : c’est une farce. Restent les loisirs, où le parc assure, semble-t-il, parfaitement sa mission dans ces terres désolées…

« Parc animalier très sympa dans une cadre magnifique ! Avec une « végétation » très agréable ! Le spectacle des dauphins est super, vous pouvez également prendre une photo avec un dauphins (20€ la photo avec une seule personne dessus !) un peu chère me direz vous mais comme on dit m**de c’est les vacanceeees et on aura peut être pas l’occasion… » (Trip Advisor)

C’est les vacances en effet, mais pas pour les dauphins qui font le show toute l’année.

Mélanie Bourgain nous raconte ici sa visite à Palmitos Park, il y a trois ans…


palmitos-bassin

Les bassins de Palmitos Park. Photo MB

Visite du Palmitos Park, au mois d’août 2012.

Le Palmitos Park est un parc de 20 hectares situé sur l’île de Gran Canaria, aux Canaries. Localisé comme étant sur la ville Maspalomas, il en est pourtant à 12 kilomètres, niché dans les montagnes. Il faut vingt minutes de trajet en voiture pour aller du cœur de Maspalomas au parc aquatique.

En s’écartant de la ville et en s’aventurant dans les montagnes, le thermomètre grimpe assez vite, très vite même… D’une trentaine de degrés à Maspalomas, on atteint rapidement les 40° ou plus dans les montagnes… En arrivant au parking du parc, le thermomètre indique bel et bien entre 40° et 45°.

Le delphinarium est situé au bout du parc, une petite marche en plein cagnard est obligatoire pour y accéder. D’un sentier surélevé, on peut voir les bassins. Je me souviens avoir pris la première photo que vous voyez ci-dessus, justement pour montrer l’environnement dans lequel se situe le delphinarium.

Le lieu m’avait frappé à l’époque : rien, juste des montagnes arides et désertiques autour, et deux toiles qui font mine d’apporter un peu d’ombrage aux cinq dauphins qui se partageaient le bassin à l’époque. Point positif, les dauphins sont tous nés en captivité.
C’est au moins ça…

 

Palmitos-ecrans-melanie1

L’ombre à Palmitos Park. Photo MB

J’ai pu voir sur des clichés et vidéos datant d’avril et mai 2015 que les toiles ont été retirées… Mais, une vidéo datant de Juin 2015 montre la présence de ces toiles. Je pense donc que ces toiles sont uniquement mises en place pour « les mois les plus chauds », à savoir Juin-Juillet-Août, en ce qui concerne les mois suivants je n’ai trouvé aucune vidéo ou photo pour le confirmer.

D’après des vidéos de mai et juin 2015, j’ai également vu que seuls 4 dauphins se produisaient en spectacle, et aucun ne semble avoir été mis à l’écart dans un des bassins annexes. Il est pourtant écrit sur le site officiel du parc que cinq dauphins se partagent actuellement le bassin. Ceta-Base m’a confirmé que 4 dauphins mâles vivaient là-bas à ce jour.

palmitos-park-zoochat-copyright

« La photo ci-dessus, trouvée sur le site ZooChat, date du 19 Décembre 2010. La meilleure photo que j’ai trouvé pour vous donner un réel aperçu de la taille des bassins et de leur aspect sans les toiles protégeant les cétacés du soleil ». NB

Le spectacle des dauphins dure environ 25 à 30 minutes. Comme vous pouvez le voir, les gradins ne sont que partiellement couverts et ombragés. Ayant visité le parc avec mes parents, ceux-ci ont trouvé judicieux de s’asseoir tout en haut, là où il y avait de l’ombre. J’ai préféré me mettre un peu plus bas, en plein soleil certes, mais de là je pourrais avoir de plus belles photos.

Je me suis donc assise en plein soleil, par plus de 40°. J’ai du rester assise là entre 45 minutes et une heure et demie je pense, pas plus, le temps que le spectacle commence, et par la suite le temps de voir ce qu’il se tramait après le spectacle. Disons une heure trente donc. Une heure trente assise en plein soleil ont suffit à ce que j’attrape le plus beau coup de soleil de ma vie. Une question me vient alors. Je n’ai passé qu’une heure trente ici.

palmitos-gradin

Les gradins de Palmitos Park. Photo MB

Qu’en est-il des dauphins qui passent 24 heures par jour dans ce bassin, tous les jours jusqu’à leur mort ?
Je ne peux qu’imaginer l’horreur que ça doit être pour eux…

Après les deux spectacles de la journée (13h30 et 16h) donc, c’est séances photos avec les dauphins. Photos qui seront bien évidemment vendues à ce cher public.
C’est d’ailleurs lors du « renforcement positif » des dauphins entre deux séances photos que j’ai pu me rendre compte de ceci :
Cela a été pour moi la partie la plus dure. Un véritable choc. Certains de leurs dauphins ont les dents complètement, totalement limées.
Ils n’ont tout simplement plus de dents…

Palmitos-zoom dents-melanie

Palmitos Park : les dents des dauphins. Photo MB

Ajoutez à cela que différents programmes de rencontre avec les dauphins permettent au public d’approcher et d’être au contact direct avec les animaux, durant une demie heure, pour un prix variant entre 60 et 90€ selon les programmes. Aucune autre info sur les différents programmes sur leur site. De plus, ce prix n’inclut pas le prix d’entrée au parc, qui est de 30€par adulte.

palmitos-rencontre1

Je pense que ce parc, de par sa localisation, les soins, ou justement le manque d’attention accordé à ses dauphins, est l’un des pires.
Une chaleur étouffante, pas ou peu d’ombrage pour les animaux, des dentitions dans un état absolument déplorable, des animaux présentant des blessures au bout du rostre…
L’horreur.

lanie Bourgain. Octobre 2015

palmitos-saut-dauphin

Le show des dauphins. Photo Mélanie Bourgain.


Vidéos des dauphins à Palmitos Park
(NN 2013)

Palmitos Park. Phot NN

A la recherche d’ombre et de fraîcheur (Photo NN 2013)


 

 

 

 

palmitos-leaflet